Liens  •  Espace Pro  •  Contact

Gwen Soli et Monsieur G.

Une forme pour tous les lieux, toutes les chaumières et toutes les oreilles attentives … 

Images prises à la volée, suivre le lien :
Gwen Soli et Monsieur G.

 Photo FAB 24 avril fond noir avec NOM
 
Gwen Soli et Monsieur G. voguent au gré de compositions originales, pour chanter de femmes en femmes, le reflet d’une intimité. Avec malice et complicité…
Parce qu’une femme n’est pas une mais mille, ils proposent une palette de la féminité dans toute sa richesse et ses secrets.

Accompagnée de Monsieur G. à la guitare, Gwen Soli vous invite de sa voix tantôt tendre, tantôt rauque, douce et puissante. Une femme se dévoile… un peu. Miroir, miroir, dis-nous ….


Sur des  poèmes d’Andrée Chedid, des fragments de Marylin Monroe, des textes sur mesure d’Amandine Barrillon, des chansons inédites de Lalo, d'Hervé Peyrard (Chtriky) ou de Gwen Soli elle-même, mis en lumière par une musique originale.

 

Gwen regarde Daniel

Gwen Soli ou Gwénaëlle Baudin 

Membre du groupe EVASION depuis sa création (professionnalisation en 1995), ce qui représente plus de 1000 concerts en France et à l’étranger dont l’Olympia, les Francofolies, le Printemps de Bourges, le Festival d’Avignon… EVASION est un groupe polyphonique qui interprète des chants du monde, de la chanson et des créations françaises. Il est composé de 5 chanteuses parmi lesquelles Gwénaëlle est la plus jeune.  www.vocal26.com.   8 albums enregistrés à ce jour.
Elle fut aussi chanteuse dans le groupe FARSIFARLA et dans un duo (avec Marc Bernad) pour le spectacle « Au chemin de Romans ».
Titulaire d’un DE de Musiques Actuelles, spécialisation voix (obtenu en 2009 au sein du CEFEDEM R-A), elle propose souvent des master-class et stages dans des dispositifs très variés. Agréée artiste intervenante dans le cadre de l’Education Nationale, elle adore transmettre sa passion.
En 2015, elle créé le solo « Hertzienne, une parenthèse chantée » avec Amandine Barrillon. En tournée depuis, le spectacle est présent au Festival d’Avignon 2018. Elle sort son premier album solo « Miroirs » en 2019 et propose aujourd'hui une version intimiste de son répertoire, en duo voix-guitare. Parallèlement, elle créé en 2020 un spectacle Jeune public "Il était une... fille".


Daniel seul explique 2 RENOMMEE


Monsieur G.
Plus connu sous le nom de Daniel Gasquet comme  fondateur de Vocal26 (qui produit et accompagne les spectacles de Evasion, Gérard Morel, Michèle Bernard, Hervé Peyrard, Luc Chareyron, Zébrichon, Zèbre à Trois, Groenland Manhattan…), on découvre avec surprise une autre de ses facettes…  

 
 DUO texte

DISTRIBUTION


Voix : Gwénaëlle Baudin

Guitare : Daniel Gasquet

Costumes de Gwen Soli : Mathilde Brette

 

DUO dynamique Gwen devant


 PRESSE

FrancoFans81 600x800

gwensoli

HEXAGONE. chronique MIROIRS. Gwen soli. 2020

Gwen Soli – Miroirs

Gwen Soli – Gwenaelle Baudin -, membre du groupe vocal féminin Evasion, publie son premier album « solo », reprenant les cinq chansons de l’EP Hertzienne (2018). Chaque titre de Miroirs explore un reflet de la féminité, une facette de la vie d’une femme. Gwen Soli assure voix, chœurs, direction musicale et la majorité des musiques. Elle n’écrit pas mais elle choisit. Elle choisit trois poèmes (dont deux d’Andrée Chedid) et les thèmes des sept textes de sa parolière Amandine Barrillon. L’album évoque notamment le sexe non voulu (Banalité « T’as bien dû un peu aimer / Sinon, tu te serais rebellée »), la douleur (Laissez-moi crier), les petites lâchetés du quotidien (Le masque), le point G (J’ai), la bourse et le sens de notre vie (le très drôle et second degré Modus Vivendi). Miroirs, c’est aussi le reflet de la large palette vocale et des qualités d’interprète de Gwen Soli. Deux chansons a capella, valorisent le travail sur la voix et le collectif : La femme des longues patiences avec Evasion et Te faire la belle, chantée dans une église, avec la chorale Grain d’phonie. Réalisé par Samuel Balmas, également multi-instrumentiste, Miroirs, c’est enfin le reflet de palettes musicales multiples. Avec un style et des instruments différents à chaque titre : quatuor à cordes et clarinette, programmation MAO, trombone et trompette, parfois seulement un piano ou une harpe, et rareté un dulcimer. Ecouter Miroirs, c’est découvrir et apprécier une voix, une artiste et une femme.

Michel Gallas

Hexagone - printemps 2020.

Web magazine « nos enchanteurs » :

http://www.nosenchanteurs.eu/index.php/2019/08/21/gwen-soli-en-marge-devasion-se-faire-labelle/
 
Magazine de la Fédération des Œuvres Laïques Ardèche. Janvier 20 :
 
  Au sein de l’exposition "Intime" où les photographies d’Annie Sorrel dialoguent avec les peintures et croquis d’Hélène Marano et les sculptures de Christel de Presle, sur le thème du nu féminin, nous avons le grand plaisir d’accueillir le nouveau spectacle de chansons de Gwen Soli, tout en paroles de femmes !  Gwénaëlle est plus connue comme l’une des cinq interprètes du groupe Evasion dont elle partage les aventures depuis le début. Elle reste fidèle à leurs tournées (d’autant plus qu’elles fêtent leurs 30 ans de carrière) tout en développant un travail de soliste. (voir page 8). Après la création du spectacle en solo Hertzienne qu’elle présente au Festival d’Avignon 2018, elle sort son premier album solo Miroirs fin 2019, dont elle propose une version en duo voix-guitare pour des représentations en acoustique.  Gwen Soli propose une palette de la féminité dans toute sa richesse et ses secrets, au gré de compositions originales, pour chanter, de femmes en femmes, le reflet d’une intimité.  Des poèmes d’Andrée Chedid, des fragments de Marylin Monroe, des textes sur mesure d’Amandine Barrillon, des chansons inédites de Lalo ou de Gwen Soli elle-même, sont mis en lumière par une musique originale. Elle est accompagnée par Daniel Gasquet, plus connu comme fondateur de Vocal26 qui produit et accompagne les spectacles d’Evasion, Gérard Morel, Michèle Bernard, Hervé Peyrard, Luc Chareyron, etc.  Un spectacle tout en sensibilité dans lequel Gwen Soli s’inquiète et s’amuse des tourments de l’âme, des regards sur l’âge qui avance, du miroir qui triche bien souvent...  Comme l’écrit Andrée Chedid : "La femme des longues patiences se met au monde / La femme des longues patiences se donne lentement le jour".

 

Pieds-ICANUS